Dad Won't Come Back

Les trains de satellites de Starlink
Les trains de satellites de Starlink

Dad Won't Come Back

Oeuvre réalisée dans le cadre du projet de soutien à la création « Après »,
Abbaye de Maubuisson, TRAM Réseau art contemporain Paris / Île-de-France, 2020



Et si ?après? la Terre, il y avait la Lune et Mars !
Et si dans nos pas ?d’après?, la Terre ne possédait plus une seule zone blanche, où même dans les zones les plus reculées et désertiques, nos pas ne pouvaient plus se faire sans un réseau Internet omniprésent !
Et si dans le monde ?d’après? nous étions prisonniers et tenus par un fil à la patte, infini et permanent ; Fil de notre dépendance aux grands acteurs du réseau mondial Internet, acteurs de pouvoir à disposer de nos vies dans la grande collecte de données organisée, mais aussi à disposer du ciel et de l'espace « extra-atmosphérique » en l’inondant à un rythme effréné de milliers d’objets volants, satellites de communication légers.

A l’opposé du déplacement extrêmement limité d’un grand nombre d’humains sur Terre pendant la période de confinement mondial en mars et avril 2020, alors que chacun isolés dans nos espaces confinés, l’entreprise Space X(*) de l’entrepreneur Elon Musk n’a pas cessé son travail de colonisation du ciel. L'espace « extra-atmosphérique », objet de bien commun par excellence, est d’autorité dénaturé et préempté par des intérêts privés.

Destiné à créer un réseau internet haut débit grâce à la mise en orbite de minimum 12000 satellites légers, le programme Starlink produit indéniablement une pollution lumineuse visible et manifeste par simple observation du ciel. Dans le ciel, passent les satellites, telles des étoiles filantes dans un train de lumière.
Fascinantes et poétiques, ces images sont toutefois le témoignage de cette entreprise de colonisation se déroulant toute simplement au dessus de notre tête.

?Dad Won't Come Back? (**) est une une installation en ligne et in situ mettant en lumière cette entreprise de détournement du ciel par un seul homme, Elon Musk.

?Dad Won't Come Back? est une installation constituée de
. Instagram ?Starlink_Satellite?, collection de vidéos publiées sur Internet capturant les train des satellites de l’entreprise Starlink passant dans le ciel,
. ?Starlink Live?, carte en temps réel des trains de satellites Starlink et
. ?Satellites haute couture?, série de vidéos pastiches et amateurs de trains imaginaires.


Au coeur de l'installation, le compte Instagram ?Starlink_Satellite? - dont la désignation est proche de celle du compte officiel : ?Starlink_Satellites?- joue le rôle d’insignifiant perturbateur dans les images officielles communiquées par la société Starlink.
Le compte Instagram ?Starlink_Satellite? de ?Dad Won't Come Back? est là pour témoigner de la perturbation autoritaire du ciel par l’entreprise Space X.

(*) SpaceX, officiellement Space Exploration Technologies Corporation, est une entreprise américaine du domaine de l'astronautique et du vol spatial. L'entreprise développe des projets d'exploration spatiale vers la Lune et Mars, mais aussi le programme Starlink d'accès à haut débit à Internet par satellites sur Terre.

(**) Le titre de cette installation ?Dad Won't Come Back? s'inspire du nom des barges de récupération autonome de l'entreprise Starlink, plate-forme d'atterrissage pour permettre la récupération du premier étage des fusées en mer. SpaceX dispose de deux barges opérationnelles : ?Just Read the Instructions?, dans l'océan Pacifique et ?Of Course I Still Love You?, dans l'océan Atlantique. 


En détail
** le compte Instagram ?Starlink_Satellite?, le dispositif en ligne sur un réseau social
Publication au fil de l’eau à partir de mi juin 2020
URL : WWW.INSTAGRAM.COM/STARLINK_SATELLITE/

Ce compte présente une collection de vidéos ?trouvées sur Internet? et accumulées montrant le train des satellites de l’entreprise Starlink passant dans le ciel. Les vidéos étant publiées au fil de leur découverte, ce dispositif constitue au cours du temps un dataset de vidéos de Train de satellites Starlink dans le ciel.

Ce compte Instagram va jouer un rôle de perturbateur dans les images officielles communiquées sur le réseau social par la société Starlink. Proche de la désignation du compte officiel de Starlink, apparaissant dans instagram sous la terminologie ?Starlink_Satellites?, le compte Instagram ?Starlink_Satellite? de la pièce ?Dad Won't Come Back? sera là pour témoigner de la perturbation autoritaire du ciel par l’entreprise Space X.


** ?Starlink Live?, la carte en temps réel des trains de satellites Starlink
Production et publication mi juillet 2020
La programmation informatique est réalisée par Sylvie Tissot
URL :  STARLINK LIVE TRAIN SATELLITES

La carte a une esthétique simple. Sans repère des territoires géographiques survolés, elle montre en temps réel le déplacement coordonné des trains de satellites Starlink, chaque satellite est représenté par un simple point blanc.

Les données de positions de ces satellites sont facilement accessible car publiées sous la forme de données structurées - celestrak.com/NORAD/elements/gp.php?GROUP=starlink&FORMAT=json

Dans les bases de données, chaque satellite est défini en temps réel avec des caractéristiques précises :
{
"OBJECT_NAME": "STARLINK-33",
"OBJECT_ID": "2019-029N",
"EPOCH": "2020-06-13T06:00:00.999648",
"MEAN_MOTION": 15.70811504,
"ECCENTRICITY": 0.0002829,
"INCLINATION": 53.0027,
"RA_OF_ASC_NODE": 184.1942,
"ARG_OF_PERICENTER": 150.1927,
"MEAN_ANOMALY": 346.0475,
"EPHEMERIS_TYPE": 0,
"CLASSIFICATION_TYPE": "U",
"NORAD_CAT_ID": 44247,
"ELEMENT_SET_NO": 999,
"REV_AT_EPOCH": 5912,
"BSTAR": 0.026688,
"MEAN_MOTION_DOT": 0.03946136,
"MEAN_MOTION_DDOT": 0
}

Ces caractéristiques donnent en temps réel la position, la vitesse, etc de chaque satellite et sont accessibles en ligne par simple accès aux données publiées.

La carte s’inspire de sites en ligne permettant de suivre en temps réel les satellites de la compagnie Starlink, comme satmap.space ou www.satflare.com/track.asp?q=starlink#TOP


** ?Satellites haute couture?, une série de vidéos pastiches et amateurs de trains imaginaires
Publication au fil de l’eau à partir de fin juin 2020

Des vidéos de format très court complètent les vidéos ?trouvées sur Internet? montrant le train de satellites. Réalisées par Albertine, elles pastichent l’esthétique des vidéos de trains de satellites, montrant des points lumineux se déplaçant sur un fond noir. A l’aide de papier noir, d’épingles de couture et de sources lumineuses, ces vidéos vont imiter les trains de satellites Starlink mais dans notre espace physique, petit et confiné.

Ces vidéos sont aussi publiées sur le compte Instagram ?Starlink_Satellite?. Elles sont volontairement bricolées et maladroites, et apparaissent volontairement éloignées de la haute technicité de l'ambition spatiale de Space X.


2020 – Albertine Meunier

Matériaux

Starlink Orbit data, videos, épinples, papier noir, source lumineuse


Assistant

 


Programmation

pour la carte en temps réel des trains de satelittes Starlink ; Sylvie Tissot


Fabrication

 



Expositions



Fiche technique pour l’exposition

 

Les trains de satellites de Starlink
Les trains de satellites de Starlink
Les trains de satellites de Starlink en temps réel
Les trains de satellites de Starlink en temps réel
Les trains de satellites de Starlink en temps réel
Interview par l'équipe de l'Abbaye de Maubuisson

Fiche technique pour la restauration